Accueil du site L’association
 

Femmes sourdes Citoyennes et solidaires

Article publié le mardi 29 mai 2018.


Bonjour à tous et toutes les citoyens sourds, femmes, hommes, enfants, jeunes adultes et personnes de 3ème âge

Nous sommes les organisateurs d’« Ensemble Contre la Sous-Citoyenneté des Sourds, ECSCS ». Nous ne représentons pas de groupe, ni collectif, ni association. Nous sommes des citoyens à part entière. Nous venons vers vous pour pousser une alerte.

En effet, nous constatons de divers situations néfastes. Cela va du dépistage précoce de la surdité, la scolarité chez les enfants sourds aux difficultés d’accès au travail, au système administratif tellement complexe, à l’implantation abusive, proposé de façon systématique au détriment de l’épanouissement des enfants sourds par la LSF, aux difficultés d’accessibilité à la TV, liées à la mauvaise qualité ou l’absence totale des sous-titres, ce qui nous amène à nous interroger sur la problématique de l’aspect humain tant que l’éthique de la médecine.

La loi n°2005-102 du 11 Février 2005 a été votée dans le but de l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Pourtant, en réalité, depuis plus de 10 ans, elle été mal, voire pas appliquée. Elle doit être modifiée ou supprimée pour mieux adapter aux situations des personnes sourdes.

Nous, sourds, ne sommes pas des sous-citoyens. Cela fait 300 ans que ça dure. Ça suffit !

Nous ne voulons pas faire partie de la Société Protectrice des Sourds (SPS) comme de la SPA.

Cessez-vous de vous intéresser à nos oreilles mais regardez-nous comme des individus ! Des citoyens à part entière !!

Nous ne voulons pas faire partie au secteur de la Santé.

Nous ne voulons plus d’échec scolaire des enfants sourds. Les écoles bilingues doivent être maintenues et favorisées, la LSF doit être proposée à tous les professionnels concernés. Les familles doivent être bien accompagnés dès la petite enfance des sourds.

Nous ne voulons plus voir des difficultés d’accès au travail. L’échec social, ça suffit ! Les centres de formation, les écoles supérieures doivent répondre aux besoins des étudiants sourds.

Le suivi des personnes à la recherche de l’emploi doit être minutieux et assidu jusqu’à l’embauche de l’emploi.

Les interprètes doivent être partout où nous avons besoin = hôpital, service public. La loi du 11 février 2005 a été prévue pour ça !

Le manque des informations lié à la mauvaise qualité ou l’absence des sous-titres ne sont plus acceptables.

Nous ne supportons plus du regard méprisé, oublié, mis de côté et déconsidéré de la société.

La surdité n’est pas une maladie, elle ne dégrade pas notre condition de vie.

Nous nous révoltons en tant que citoyens sourds faisant partie intégrante de la République Française en référence de la Constitution Française qui concerne tous les citoyens français. Nous sommes citoyens comme les autres. Mêmes lois, mêmes droits !

Nous sommes décidés et déterminés à nous rassembler et à manifester pour nous faire entendre comme des citoyens sourds égaux à tous les citoyens français.

La manifestation citoyenne aura lieu le samedi 16 juin 2018 à Paris. Réveillez-Vous ! Venez-Vous !

À bientôt pour les informations supplémentaires ! »

Et partagez cette vidéo en youtube pour ceux qui n’ont pas un compte FB : https://youtu.be/kWRacibVM8c.



Forum de l'article