Accueil du site L’association
 

L’accueil des personnes handicapées

Dossier de presse
Article publié le samedi 8 mai 2010.


« L’accueil des personnes handicapées :

une préoccupation constante de l’administration fiscale.

La prise en compte du handicap auditif

En France, la déficience auditive touche actuellement 7% de la population, soit plus de 4 millions d’individus. Parallèlement, la Langue des Signes Française (LSF) est utilisée par plus de 1,1 million de personnes.

Les personnes sourdes et les personnes malentendantes doivent pouvoir bénéficier du même niveau d’informations que les autres usagers, notamment au moment du dépôt des déclarations d’impôt sur le revenu.

C’est la raison pour laquelle la direction générale des Finances publiques a généralisé sur l’ensemble du territoire, la prise en charge de ces contribuables grâce à un accueil spécifique organisé désormais dans chaque département.

Ainsi la formation d’agents volontaires à la Langue des Signes Française permet la mise en place de ces permanences lors de la campagne d’impôt sur le revenu, mais aussi, selon les besoins, à d’autres périodes de l’année.

En outre, l’utilisation, dans certaines directions, des dispositifs de visioconférence, de visio-interprétation, de boucle magnétique, d’amplification sonore et le recours à des interprètes en Langue des Signes Française permet également de faciliter les échanges d’informations entre le contribuable sourd ou le contribuable malentendant et l’administration fiscale.

Ces accueils spécifiques sont relayés :

-  au niveau local par voie d’affichage dans les services, par les associations spécialisées et par la presse régionale

-  sur le site www.impots.gouv.fr

A Paris et en Ile-de-France, des accueils adaptés dans certains centres des Finances publiques ou dans les locaux d’associations sont complétés par un accueil au centre de documentation économique et financière (Cedef) »



Forum de l'article